Login
Belgique (Wallonie)

BLOG: Popattitude

Les featurings font-ils toujours recette ?

Ariana Grande feat, Major Lazer feat, Nicki Minaj feat… Les artistes sont de plus en plus nombreux à collaborer entre eux dans la réalisation d’une chanson. Vraie mode aux États-Unis, la France reste timide vis-à-vis de cette méthode. Et quand bien même les francophones chanteraient en duo, le succès du titre n’est pas une certitude. Comment expliquer cette différence marketing entre deux marchés musicaux ? Les featurings sont-ils toujours en vogue ? POPATTITUDE a enquêté.

Une différence culturelle

Chez nos voisins américains (bon, ok : il y a quand même un océan qui nous sépare…), cela fait des années que les feat (les duos, donc) existent. Une grande partie des chansons un jour classées dans les charts étaient des collaborations (on vous laisse le soin de consulter le classement de l’Ultratop pour vérifier). 

Les artistes américains sont comme des poids lourds de la chanson. Les producteurs savent très bien qu’en réunissant des pointures comme Nicki Minaj, Justin Bieber, Rihanna ou encore Calvin Harris sur un morceau, c’est le jackpot assuré. Car, nos amis anglophones ont ce principe de vedettariat que nous n’avons pas. Là-bas, les chanteurs et DJs sont idolâtrés, considérés comme de véritables stars. Une mode est ainsi créée. C’est ce qu’on appelle communément le « Star-système ».

Et cela est un comportement typique des USA. Sur le continent, on voit tout en grand. Tout est démesuré, exagéré. On a besoin de sentir une ferveur grandir envers les artistes. Il n’y a qu’à voir : à chaque concert d’une star de la chanson américaine, les fans sont en réel délire. 

En France (et en Belgique également, avouons-le), nous sommes beaucoup plus « coincés ». Cela est dû à notre héritage culturel. Car là est bien la différence majeure entre les anglophones et nous. Les francophones sont davantage axés sur des valeurs et des principes éthiques. Outre les fans de longue date, il sera rare de voir un engouement à l’américaine envers des chanteurs français. Il n’est en effet pas de bon ton, pas coutume, d’exprimer sa dévotion. 

Une question de mode

Que ce soit avec des artistes locaux ou non, les francophones peinent à s’imposer avec des collaborations. Et ce n’est pas faute d’essayer, avec parfois des duos prometteurs. Prenez Tal en featuring avec Flo Rida sur le titre ‘Danse’, Shy’m en duo avec le rappeur originaire des États-Unis Kid Ink sur ‘Mayday’ ou encore Vianney avec Joyce Jonathan sur ‘Les filles aujourd’hui’. Leur point commun ? Aucun des titres n’a percé dans les charts. 

La raison est simple : les Frenchies ne comprennent pas qu’actuellement, dans leur pays tout au moins, la mode musicale n’est plus aux featurings. Cela devient quelque chose de presque exclusivement réservé aux USA. Et dans le grand complexe des Français, ces derniers tentent d’imiter quelque chose qui marche ailleurs, et de l’appliquer à eux-mêmes. Comme un modèle à calquer. Pourtant, chaque public est différent, et donc chaque marché marketing également. 

Alors seule solution : adapter sa musique à son public et surtout, ne pas tenter d’agir par mimétisme. Il est vrai que le public français est très exigeant (le mot est encore faible) et difficile à convaincre (comme nous l’écrivions il y a quelques semaines concernant Shy’m). Il lorgne sans cesse sur la musique américaine et la compare à la leur. C’est un peu comme s’ils se répétaient ce vieil adage « c’est mieux chez les autres ». 

Mais rien n’est perdu d’avance. À force de patience et d’un travail de production acharné, n’importe quel artiste francophone peut espérer se faire une place durable dans l’industrie musicale. Comme nous le disions, comprendre son public est primordial. Et réaliser que les featurings ne sont plus gage de succès chez nous, c’est une grande avancée. 


Cédric (Instagram, Twitter)
20/04/2017
Notre sélection de chansons anti-déprime

Ça y est, nous en sommes sortis ! Cette satanée période hivernale morose est derrière nous. Place au soleil (en Belgique ?), aux parfums printaniers, aux balades en voiture, fenêtres ouvertes et radio au maximum. Alors bon, cela, c’est en utopie. Car, dans la réalité, nous sommes tous au travail, nous avons chacun nos petits tracas quotidiens et il est parfois difficile de s’en extraire. Mais pas de panique : l’Ultratop a dégoté pour vous sa sélection des titres anti-déprime ! Sur nous, l’effet est immédiat. Pas vous ?

De vrais exutoires

Clean Bandit feat Sean Paul & Anne-Marie – Rockabye : On ne vous présente plus le titre. Devenu incontournable, ‘Rockabye’ réveille notre esprit en toute circonstance. Cela certainement dû à la fraicheur musicale innovatrice de l’instrumental.

 

Katy Perry – Walking On Air : Bien qu’il ne soit pas sorti comme single, ce titre figure sur l’album ‘Prism’ de la chanteuse. Et c’est une vraie merveille. Parfait pour les jours radieux, il nous donne juste envie de flâner au soleil et de s’évader.

Zara Larsson – I Would Like : Réel morceau pop, ‘I Would Like’ est parfait pour nous accompagner dans les moments creux de la journée, comme lors de trajets, par exemple. Écoutez et perdez votre regard par la fenêtre. Vous serez surpris.

Avicii – I Could Be The One : Bien qu’elle n’est pas la plus populaire du répertoire d’Avicii, ‘I Could Be The One’ nous donne des envies d’ailleurs. Accompagné d’un clip aux allures paradisiaques, on a juste envie de partir pour une escapade lointaine, aux effluves solaires. 

Jennifer Lopez – Let’s Get Loud : Les fondamentaux ne nous ont jamais déçus et ils sont là pour nous rappeler qu’avant, la musique, c’était autre chose. Ce tube pétillant fait incontestablement se lever de sa chaise et surtout, revigore l’esprit !

Bebe Rexha – I Got You : On ne va pas se le cacher : la chanson est assez facile, mais les paroles du refrain ont cette force de rester ancrées dans nos têtes (merci l’auto-tune). Et à vrai dire, bien que commerciale, elle nous fait nous sentir bien.

Selena Gomez – Music Feels Better : Ce titre inédit est à retrouver sur l’album ‘Stars Dance’ de Selena Gomez. Solaire et dynamique, il nous met en bonne forme dès le matin. Les paroles entêtantes nous accompagnent tout au long de la journée et donnent envie de bouger.

Calvin Harris feat Rihanna – This Is What You Came For : Outre par un titre à rallonge, la chanson se distingue par sa pureté musicale, sans fioritures ni sons parasites. Habillement produite, elle souffle des ondes positives sur notre mental.

Jain – Makeba : Véritable ovni musical, Jain parvient à bousculer les codes de la musique actuelle en proposant des créations novatrices. ‘Makeba’ nous prend par les sentiments et impossible de ne pas dodeliner de la tête (essayez pour voir !).

The Chainsmokers feat Coldplay – Something Just Like This : Ce morceau est juste une pure merveille. Dès la première écoute, on se sent apaisé, presque serein. Aérien, ‘Something Just Like This’ a parfaitement sa place en soirée, histoire de conclure en beauté une journée.

 

Une écoute libre

Une chanson qui nous fait du bien, ce n’est pas nécessairement un hit du moment qui passe en boucle à la radio. C’est aussi ces morceaux moins connus ou plus anciens qui font l’essence même de la musique. Car un titre de qualité, ce n’est pas obligatoirement un son largement diffusé ou classé dans les charts mondiaux. Il faut savoir se replonger dans ces souvenirs musicaux qui ont fait notre enfance, ou un moment de notre vie. Mettre de côté les chansons industrialisées faites pour vendre, et apprécier celles qui en valent réellement la peine.


Cédric (Instagram, Twitter)
13/04/2017
plus
Belgique (Flandre) Allemagne Australie Autriche Danemark Espagne Finlande France Italie Norvège Nouvelle-Zélande Pays-Bas Portugal Suède Suisse
nederlandsenglish
LOGIN
MOT DE PASSE
Mot de passe oublié?