Login
Belgique (Wallonie)

QU'EST-CE QUE L'ULTRATOP?

(see text in English)

Qu’est-ce que l’Ultratop ?
Comment fait-on un classement ?
Le Tipparade, une originalité
Une qualité toujours meilleure
Synergie avec les média

Ultratop est une ASBL (Association Sans But Lucratif) qui a été fondée à l'initiative de la fédération de l'industrie belge de la musique. Patronné par l’industrie de la musique belge elle-même, Ultratop est donc le seul classement belge officiel. Le but est bien évidemment de produire le meilleur classement possible. Avant l'avènement d'Ultratop, on procédait par enquête téléphonique auprès des disquaires, cette dernière étant effectuée par un huissier. Par la suite, ce sont les livraisons enregistrées dans l'industrie qui étaient prises en compte. Naturellement, aucun de ces deux systèmes ne donnait une image fidèle des ventes. Lors des enquêtes par téléphone, par exemple, les réponses aux questions étaient non seulement faciles à manipuler mais en plus tout à fait subjectives : on se souvient en effet probablement mieux des toutes dernières ventes que de celles du début de semaine. C'est pourquoi un nouveau système a été mis au point à la fin de l'année 1994, système qui ne tient compte que des ventes contrôlées. Afin que le classement soit le plus objectif possible, on a fait appel aux talents d'AC Nielsen. Jusqu'à la fin de l'année 2006, ce dernier a établi le classement sur base des ventes en magasin et sur les plates-formes de téléchargements légaux des différents supports musicaux. Depuis 2007, le bureau d'étude GFK a pris le relais.
Seul classement belge à se fonder sur celles-ci, Ultratop est donc le seul à produire une image fidèle des ventes en Belgique.

Les chiffres de ventes recueillis auprès d’une sélection de disquaires indépendants, de chaînes et de grands magasins sont rassemblés pour Ultratop. Tous les magasins qui peuvent transmettre leurs ventes d’une manière contrôlable, sont pris en compte. Ainsi nous obtenons un nombre très représentatif de magasins, établis dans tout le pays. Les magasins sélectionnés enregistrent leurs ventes via leur propre système de scanning. L’information doit, alors, encore être épurée et classée. Les ventes suspectes ou irrégulières sont supprimées par le biais d’une procédure anti-fraude ce qui rend les achats artificiels ou toute autre tentative de manipulation du classement peine perdue. Lorsque certains supports musicaux possèdent plusieurs références, l’ordinateur les réunit sous la même rubrique et les comptabilise ensemble. Les informations fournies par les différents marchands de disques et différentes plateformes de téléchargement sont bien évidemment hautement confidentielles. Toutes ces données aboutissent à un Ultratop en version française, un Ultratop en version néerlandaise et à différents classements partiels.

Le tipparade est le seul des classements Ultratop qui est composé différemment. De par sa fonction d’indicateur, le tipparade doit offrir une chance à un large éventail de nouveaux titres. Ce classement est une combinaison entre les ventes et l’airplay (passages radio) des différents singles. Pour l’airplay, il eut d’abord une collaboration avec la firme internationale Nielsen Music Control et depuis 2013 avec la britannique RadioMonitor. Plus de 50 stations radio et tv sont mesurées en continu. Via satellite, on mesure ainsi le nombre de fois qu’une chanson est diffusée, sur quel émetteur et à quelle heure. L’ordinateur procède ensuite à des calculs afin de mesurer l’indice d’écoute de chaque chanson. Ainsi donc, chaque semaine, sont créés les « airplay-charts » établis par radio, par pays, par région, par langue,… avec au sommet le Top 100 européen. En Belgique, les mesures de l’airplay sont coordonnées par Ultratop depuis 1998, et par conséquent il n’y a pas que les maisons de disques qui peuvent utiliser les informations mais les médias et les sociétés de gestion peuvent également faire appel aux mesurages. Ces résultats sont pris en compte pour le tipparade qui est donc le résultat des ventes et du nombre de fois qu’un titre est passé en radio ou à la télévision associé au nombre d’auditeurs. Avant d’entrer dans le tipparade, le single doit naturellement être disponible dans les commerces. On ne peut donc pas se baser uniquement sur les passages radio/TV pour réaliser le tipparade …alors que les chiffres de ventes peuvent quant à eux suffire pour qu’un titre entre dans ce classement.

Ultratop tâche constamment d’améliorer ses classements, en apportant de grandes ou petites corrections au système. En 1997, une accélération du classement a permis d’en améliorer la qualité. Là où auparavant deux semaines s’écoulaient entre la clôture des ventes et l’émission sur radio, il ne fallait plus qu’une semaine, tant pour traiter les données que pour établir le poster Ultratop. Le classement parvient donc aux magasins, aux auditeurs et aux téléspectateurs une semaine plus tôt.

Un autre pas important a été le démarrage du classement dance d’Ultratop en septembre 1996. Au départ, le classement dance était composé des disques les plus dansants tels qu’ils apparaissaient (et dans le même ordre) dans le classement normal. Mais suite à la demande des labels dance et vu l’énorme intérêt porté à la musique dance, le classement dance fut désormais uniquement composé en fonction des ventes effectuées chez des disquaires spécialisés dans la dance. C’est pourquoi nous avions développé nous-mêmes un système automatisé afin qu’un plus grand nombre de boutiques puissent être ajoutées à notre panel de magasins. Au départ le classement dance était diffusé par Studio Brussel, ensuite par C-Dance et à partir de 2005, et pendant cinq ans, il a été émis par Topradio. Fin 2009, les téléchargements légaux des plates-formes spécialisées en dance ont été ajoutés au classement dance. En 2011, l’airplay des chaînes de dance a également été ajouté. Depuis lors, l’Ultratop dance 50 est diffusé en Flandre par MNM et depuis septembre 2012 également en Wallonie sur Radio Contact.

Début 2001 un top 50 albums ‘alternatifs’, qui a connu un énorme succès auprès des jeunes, a été lancé spécialement pour Studio Brussel, tandis que MNM commençait en septembre 2012 avec un classement ‘Urban’, un dérivé du classement singles.

Le classement des albums a été scindé en 2004 en un classement full price et un classement mid price. Nous avons répondu ainsi à l’évolution du marché de la musique. Dès que les albums atteignent une certaine limite de prix, ils déménagent définitivement vers le classement mid price. De cette manière les nouveaux talents trouvent plus rapidement le chemin vers le classement normal des albums, ce qui, à son tour, rend le classement plus intéressant.

Le classement dvd audio a démarré au printemps 2004. Les dvd musicaux n'ont pas tardé à suivre la montée du dvd en général. La montée fulgurante des ventes et la diversité de l'offre de plus en plus grande, ont poussé Ultratop à en faire un classement hebdomadaire.

Pour célébrer les 10 années d'existence d'Ultratop, un livre de plus de 600 pages a été publié avec succès fin 2005, où on peut retrouver :
  • Tous les tubes du top 100 albums wallon et flamand, top 100 singles et top 200 'airplay'
  • 5.882 artistes, 15.282 singles, 5.457 albums
  • Tous les classements annuels complets
  • Tous les tubes numéro 1
  • Toutes sortes d'anecdotes et de records
  • Photos et explications sur les artistes les plus importants
Depuis l'été 2005, un traitement des téléchargements légaux dans les classements a aussi été testé. Comme ceux-ci gagnaient de plus en plus en intérêt et qu'ils occupaient une part considérable du marché des singles, les downloads légaux ont été ajoutés aux classements dès janvier 2006. De cette manière, le classement singles d'Ultratop est plus complet et tout simplement meilleur. Les ventes de tous les portails de téléchargement importants sont comptabilisées. A l’origine, comme les ventes de ces téléchargements parvenaient plus tard, elles étaient prises en compte dans les classements avec une semaine de retard. Début 2009, il y a eu une vraie accélération, ainsi les ventes complètes des téléchargements sont prises en compte en même temps que les ventes des magasins. Aucune différence n’est faite entre les ventes physiques et les téléchargements. Les ventes sont simplement additionnées. Les bundles sont considérés comme une seule et unique vente. Début 2008, les téléchargements des albums ont également été pris en compte dans l’Ultratop albums. Comme beaucoup d’anciens titres restent toujours disponibles en téléchargement, un classement spécial des téléchargements ‘back catalogue’ a été créé pour toutes les chansons datant de plus de deux ans. De cette façon, nous continuons à attirer l’attention sur les vieux hits.

Nous avons aussi lancé le top 20 ‘Heatseekers’, un classement des albums qui se trouvent aux portes du top 100. En 2012 ce classement a été supprimé et le classement albums a été élargi à un top 200.

En 2011, l’Ultratop 10 flamand a été divisé en deux classements séparés, l’un général et l’autre pour les chansons pour enfants. Depuis lors, Radio 2 avait recommencé à diffuser entièrement l’Ultratop 10 flamand. En Septembre 2014, la liste a été étendue à un top 50. La composition a été un peu adaptée. A partir d’un seuil déterminé l’airplay est également pris en compte. De cette façon, nous avons pu intégrer plus d'artistes flamands et les émissions sont devenues plus fortes et plus populaires.

Pour l’élaboration des classements un code de conduite a été rédigé. On y trouve toutes les règles générales mais aussi les règles par classements spécifiques. Ainsi tu peux parfaitement savoir quel titre entre en ligne de compte dans quel classement, quand un cd va dans le classement mid price, tu peux également consulter le règlement concernant les séances de dédicaces et les évènements visant à stimuler les ventes et tu peux aussi voir comment le classement dance est élaboré. Comme la création des classements n’est pas un phénomène statique et qu’elle doit évoluer avec son temps, le code est régulièrement adapté. Pour une remise à jour du code de conduite, tu dois prendre contact avec nous.

Les médias aussi s'intéressent de près à l'Ultratop. Plus de 2 millions de personnes écoutent chaque semaine l'Ultratop sur les différentes stations de radio ou le regardent à la télévision. Chaque semaine, vous pouvez écouter ou regarder les classements sur les différents émetteurs de la VRT, TMF et RTL. Voici les heures de diffusion:

Cliquez
ici pour regarder les heures d'émission à la radio et la télé.

De plus les classements sont également publiés chaque semaine dans les journaux et dans des magazines. En plus du dépliant qui était disponible gratuitement, depuis notre lancement, tous les vendredis dans les magasins, et qui a été remplacé par un poster en 2006, nous avons également créé notre propre site Internet. Chaque vendredi après-midi, les nouveaux classements wallons et flamands sont mis à jour. On y trouve également des liens vers les sites de maisons de disques, d’artistes, de stations radio, des classements étrangers etc.… mais aussi les nouvelles sorties, des analyses, les classements annuels ainsi que des concours chaque semaine. Surfez sur www.ultratop.be pour le site wallon et le site flamand. Vous pouvez y retrouver les adaptations des heures de diffusion des émissions Ultratop, écouter les extraits des chansons, regarder les clips, écrire des commentaires sur des titres, participer à notre jeu de bourse, chatter, chercher un artiste ou un titre dans nos archives et bien entendu consulter tous nos classements, etc. Les intéressés peuvent, contre paiement, prendre un abonnement pour recevoir les classements par e-mail. En 2008 nous avons également lancé avec succès une newsletter, qui est, entre-temps, déjà devenue une valeur sûre pour beaucoup d’amateurs de musique.

Le système utilisé par Ultratop coûte beaucoup d’argent, c’est un fait. Les maisons de disques peuvent s’affilier à Ultratop en payant une participation déterminée. Les majors payent la plus grosse part du gâteau et les plus petites sociétés payent une participation moins élevée. Tous les membres ont droit aux mêmes avantages : une place à l’Assemblée Générale, une place décisionnaire au Conseil d’Administration, les rapports du Conseil d’Administration, chaque semaine des classements plus longs et plus détaillés, ces derniers étant également envoyés plus tôt (le mercredi midi), des comptes-rendus trimestriels, semestriels et annuels, diverses informations statistiques supplémentaires, l’information complète de l’airplay de RadioMonitor et un login et mot de passe personnel pour accéder au webtool sur lequel on peut suivre toutes les ventes mesurées ainsi que l’airplay. A côté de tout cela, Ultratop a conclu un contrat d’exclusivité avec RTL/Contact en Wallonie et avec VRT/TMF en Flandre. Ces stations disposent des droits exclusifs de diffusion des classements Ultratop. Ce qui a aussi abouti à des émissions spéciales par décennie et des classements de tous les temps. Il y a quelques années, Ultratop a également organisé un certain nombre d’Ultratop ‘parties’, a réalisé, deux fois avec succès, un grand ‘hitquiz’ Ultratop et publié de bonnes compilations musicales.
Belgique (Flandre) Allemagne Australie Autriche Danemark Espagne Finlande France Italie Norvège Nouvelle-Zélande Pays-Bas Portugal Suède Suisse
nederlandsenglish
LOGIN
MOT DE PASSE
Mot de passe oublié?